Accueil > Identification et traçabilité > Traçabilité des bacs et produits de la pêche, via technologies (...)

Traçabilité des bacs et produits de la pêche, via technologies RFID

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’un des multiples objectifs de la Politique Commune des Pêches (PCP) est bien d’assurer la traçabilité et le contrôle des produits de la pêche, d’un bout à l’autre de la chaîne d’approvisionnement.

Un des moyens pour garantir le respect de cet engagement consiste à tracer les bacs de criées ou caisses de bord (pour les navires qui les utilisent).
Pour tracer ces bacs depuis leur chargement – vide – à bord, jusqu’à leur débarquement sous criée pour la vente puis au transfert au Mareyeur, l’étiquette électronique ou Tag RFID   reste le moyen le plus économique et le plus fiable.

L’utilisation des tags RFID   sous criée, date de plus de 10 ans, avec des succès variables, selon les technologies. A l’apparition des nouveaux tags en UHF (distance de lecture de plusieurs mètres) la profession a jubilé puis rapidement déchanté, car ces tags UHF se révélaient assez hostiles au milieu aqueux et salin ainsi que relativement chers.
Les années ont passé et les technologies évoluent avec de meilleurs capacités de lecture associés à des prix nettement plus décents.

Aujourd’hui, les fabricants de bacs intègrent, pour beaucoup, des tags UHF dans la conception de leurs bacs, en prévoyant des logements spécifiques dès la fabrication du moule.

Témoin, le fabricant allemand, CRAEMER qui propose même des tags interchangeables.

Notre approche est un peu différente.

Nous proposons de fixer définitivement un ou deux tags à des endroits protégés du bac. La durée de vie du bac (entre 3 et 5 ans) avec une centaine de lavage est totalement cohérent avec la durée de vie du tag. Son cout moyen actuel permet d’envisager la disparition ou destruction du bac avec son tag.
Nous considérons que le point départ de la Traçabilité du bac – et donc du tag – correspond à la sortie du tunnel de lavage = bac propre.

IL est ensuite chargé, en piles, à bord du navire et rempli de poissons, au fil des opérations de pêches. Durant cette marée, il peut être pesé à bord,

puis débarqué. Les navires ne pesant pas durant la marée, pèse le bac avec glace à la débarque, avant d’allotir pour préparer la Vente.

Une fois la vente terminée avec le changement de propriétaire (pêcheur Mareyeur), le contenu des bacs est gerbé et le mareyeur compose ses lots de ventes (bacs polystyrène) pour les ventes aux poissonniers et supermarchés. C’est à cette étape précisément que la rupture de la Traçabilité est difficile à gérer.
A chaque étape, ci-dessus mentionnée, il faut prévoir un lecteur de tag (fixe comme le portique) ou mobile (comme un lecteur pistolet ou un smartphone, maintenant)


Coordonnées

Maritime-Survey SAS
6, impasse Edouard Nieuport
31130 Balma -Toulouse FRANCE
Tél +33 (0)682 670 301

Réseaux sociaux

Contactez-nous.

Je confirme ne pas être un robot :-)