Accueil > Domaines d’expertise > AIS (Automatic Identification System)

AIS (Automatic Identification System)

Un système d’échanges automatisés de messages entre navires par radio VHF

Portfolio

  • AIS Class A
  • AIS Class B

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

  • L’AIS   = Automatic Identification System et aussi Anti-Collision

Comme son nom l’indique le système AIS   permet l’identification unique du navire et joue un rôle important dans la sécurité des navires en matière d’anti collision…si le terminal n’est pas désactivé (pour préserver sa zone de pêche, par exemple..).

L’AIS est, de loin, le plus complet et le plus compliqué des systèmes évoqués ci-dessus. Ce propos n’a pas vocation à rentrer dans les détails techniques mais à en brosser les fonctions principales et les évolutions futures possibles.

L’AIS a pour but premier d’améliorer la sécurité de la Navigation :

- En autorisant une connexion navire ↔ navire afin d’éviter les collisions
- Comme un moyen des États côtiers pour obtenir de l’information sur les navires et leurs cargaisons
- Comme un outil VTS (Vessel Traffic System) sens navire ↔ côte pour la gestion de trafic maritime.

L’AIS est souvent couple à un Radar côtier pour compléter les informations fournies à l’état côtier.

Généralités AIS

Source d’informations gratuite : www.marinetraffic.com
Source d’informations payante : http://www.lloydslistintelligence.com/llint/ais.htm

(Plus grande Base de données AIS mondiale avec 61 million de positions affichées par jour envoyées par position 72 000 navires de 132 pays différents.)

Environ 70% des données AIS sont fournies par les stations terrestres et environ 30% par les satellites AIS.

Les opérateurs S-AIS (Satellite AIS)

Deux opérateurs principaux se partagent aujourd’hui le marché :

L’AIS actuel souffre de 2 maux :

1/ Il est victime de son succès avec un début de saturation sur certains océans avec une densité de navire au Km2, très élevée comme la Mer du Nord ou la Mer de Chine (>1) ou élevée (0,2) en Méditerranée et Mer Noire.

2/ Pas de confidentialité des échanges de données.
Pour pallier à cette saturation progressive et au manque de confidentialité, le système AIS mondial est condamné à évoluer.

Cette évolution passera par :
- Le VDL (VHF Digital Link) Grâce à la transmission numérique, il suffit de détecter seulement une partie du message envoyé par un navire distant pour mettre à jour sa position de façon régulière.
- Une évolution technique mixant la radiolocalisation classique basée sur le TDoA (Time Difference of Arrival) avec un Extended Kalman Filter (EKF)

(…je sais, ça parait pas simple à première, voire à deuxième lecture…nous allons tenter de clarifier ces concepts ultérieurement…)

- Évolutions de réglementations internationales et de spectres de fréquences


Coordonnées

Maritime-Survey SAS
6, impasse Edouard Nieuport
31130 Balma -Toulouse FRANCE
Tél +33 (0)682 670 301

Réseaux sociaux

Contactez-nous.

Je confirme ne pas être un robot :-)